Isolation thermique extérieure : faites des économies

La société Pierre POUPON possède toutes les compétences nécessaires à la réalisation de l’isolation thermique extérieure de votre habitation, bureaux locaux, mairies, etc. Profitez-en pour faire des économies d’énergie et bénéficiez d’une aide fiscale (sous certaines conditions). Notre entreprise vous proposera la solution la mieux adaptée. Notre entreprise est Reconnue Garant de l’Environnement (RGE).

Isolation thermique extérieure

Vous avez un projet de ravalement et votre maison est réalisée avec un doublage intérieur des murs ou n’est pas isolée.

  • L’isolation thermique extérieure consiste en la pose d’isolant sur les murs extérieurs de la maison.
  • Avec l’isolation thermique par l’extérieur, l’emprise de l’isolant est à l’extérieur et non pas sur la surface des pièces.
  • Elle ne modifie pas les dimensions des surfaces habitables et permet de traiter un grand nombre de ponts thermiques.
  • L’isolation thermique par l’extérieur permet une remise à neuf de la façade, et est une des bonnes solutions pour isoler un immeuble d’habitation

Les Matériaux utilisés pour votre isolation thermique extérieure

isolation-exterieure
  1. Support
  2. Isolant (polystyrène, laine de roche, laine de bois, mousse résolique)
  3. 1ère couche de colle et trame de verre
  4. 2ème couche de colle
  5. Enduit de finition (RPE ou chaux)

Système imagé de mise en oeuvre d’un complexe d’isolation (fixation de l’isolant non représentée)
Le traitement des points singuliers n’est également pas représenté.  Le choix de l’isolant est à effectuer en fonction des contraintes et caractéristiques propres à chaque opération.

Vous envisagez de réaliser l’isolation thermique extérieure de votre maison et c’est un procédé qui vous intéresse. Dans le Finistère et plus précisément à Quimper située dans la très célèbre région de Bretagne, nous vous offrons la possibilité de faire appel à une entreprise d’isolation extérieure spécialisée. Afin de répondre à vos attentes et vos besoins, vous trouverez à votre service des professionnels qualifiés et reconnus dont l’expertise et les compétences ne sont désormais plus à prouver. Ainsi, nous allons vous faire découvrir et connaître toutes les caractéristiques, les spécificités et les multiples atouts de cette technique performante dans le seul but de faciliter et d’asseoir votre choix.

ITE à Concarneau

ITE à Concarneau

1. L’isolation thermique par l’extérieur : définition

Appelée ITE, l’isolation thermique extérieure se définit comme étant un procédé d’isolation des murs situés en extérieur par un isolant. L’objectif de l’ITE est d’apporter et de procurer en même temps confort thermique et bien-être aux occupants tout au long de l’année. Durant la période hivernale, l’ITE se révèle être très efficace pour limiter les déperditions thermiques à savoir les pertes de chaleur. Lors d’une rénovation,cette technique est également celle à privilégier par excellence pour isoler ses murs.

a. Pourquoi choisir d’isoler les murs extérieurs lors de la rénovation ?

ITE à Loctudy

Isolation thermique extérieure ITE à Loctudy

Vous souhaitez rénover votre maison et vous devez de ce fait prévoir des travaux d’isolation des murs par l’extérieur. L’ITE est la solution qu’il vous faut car ce procédé vous donne la possibilité d’isoler les murs extérieurs de votre maison efficacement. Son objectif premier est de vous assurer à long terme un confort thermique optimal afin de réduire votre consommation énergétique tout en ajoutant esthétique architecturale à votre bien. En outre, l’ITE permet d’offrir une plus-value à votre demeure en ce qui concerne les dépenses énergétiques et pour ce qui est des murs extérieurs rénovés, ils deviennent plus attrayants leur conférant un certain design.

b. Quels sont les avantages de l’ITE ?

L’ITE comporte de nombreux avantages. En premier lieu, cette technique vise à supprimer de façon effective les ponts thermiques. Ces derniers apparaissent lorsque l’habitat est mal isolé et que la barrière isolante présente des faiblesses. Par conséquent, une déperdition de la chaleur est visible et 40% de ces pertes de chaleur entraînent une plus grande consommation énergétique de même qu’une baisse de la température intérieure.

Celle-ci est due à un refroidissement de la structure de la maison causant alors un manque de confort indéniable pour les habitants. En optant pour l’ITE, vous avez l’opportunité d’augmenter et de conserver de façon considérable l’énergie thermique au sein de votre habitation.

En choisissant l’ITE, il ne sera pas nécessaire d’avoir recours à un déménagement de votre mobilier lors des travaux d isolation de votre maison. Vous pourrez investir les lieux comme à l’accoutumée et vaquer à vos occupations pendant toute la durée requise pour effectuer les travaux.
L’ITE a l’avantage aussi d’être une méthode idéale pour isoler à la fois sa maison tout en la modernisant. Les façades extérieures sont ainsi rénovées ce qui leur donne une touche esthétique. De plus, l’ITE s’exécute rapidement et sans aucune difficulté.
Il existe un autre atout incontestable de l’ITE. En effet, si vous revendez votre bien, vous pourrez alors prétendre à une augmentation de 12% du prix de sa valeur.

2. Les étapes de l’ITE

ITE en rénovation

Les étapes de l’isolation thermique extérieure réalisée par un expert dans le Finistère

Les étapes indispensables pour isoler convenablement et en toute quiétude les murs extérieurs de votre maison sont au nombre de quatre.

  • Tout d’abord, il vous faut prendre impérativement un rendez-vous avec l’entreprise d’isolation extérieure afin que son représentant puisse établir un constat des travaux à effectuer. En amont de la réalisation des travaux d’isolation de votre maison, vous avez la possibilité de faire appel à des aides financières.
    Parmi les aides pour l’isolation extérieure proposées, « MaPrimeRenov » a fait son apparition début 2020, plus précisément le 1er janvier 2020. Cette aide financière mise en place par l’Agence nationale de l’Habitat (l’Anah) se substitue aujourd’hui au Crédit de transition énergétique (le CITE) et le dispositif « Habiter mieux agilité » pour les personnes à faible revenu. Il est à souligner que les ménages peuvent profiter de cette prime forfaitaire dès l’achèvement des travaux.Son montant dépend à la fois des moyens financiers du foyer et de l’économie d’énergie réalisée grâce à la mise en œuvre des travaux. De plus, « MaPrimeRenov » peut prendre en charge plus de la moitié de la facture de l’ouvrage réalisé. Il est important de noter que depuis, le 1er janvier 2021, toutes les familles peuvent en bénéficier sans aucune distinction de revenus.
    Le représentant de l’entreprise choisie devra dès lors s’assurer que sur le plan technique et économique le projet entrepris est viable et peut donc être mené à bien. Un devis ITE est dressé et vous est remis pour proposition. L’agent ITE qui s’occupe du projet contrôlera la possibilité d’accès aux murs. En effet, les murs devront rester accessibles si la mise en place d’un échafaudage s’avère nécessaire. Il ne faudra pas non plus négliger le retrait de certaines composantes de la façade telles que les appareils d’éclairage extérieur.
  • L’étape suivante consiste à isoler les murs extérieurs à l’aide d’un isolant.
    Concernant la troisième étape, il s’agit d’appliquer un enduit sur cet isolant.
  • Le chantier terminé représente la toute dernière étape de votre projet ITE. Vous pourrez ainsi apprécier et vous rendre compte de tous les bénéfices et des bienfaits de l’ITE au quotidien.

a. Quels sont les isolants utilisés ?

Trois grands groupes entrent dans la classification des isolants thermiques.

  • Tout d’abord, on retrouve les laines minérales telles que la laine de verre et la laine de roche. Elles sont reconnues pour leur propriété isolante peu couteuse et les professionnels de l’ITE ont recours à ce type de matériaux pour une utilisation en intérieur ou derrière des parements en bois par exemple. Ces revêtements s’utilisent pour les murs extérieurs dans l’objectif de les préserver et ils ont aussi un agréable rendu esthétique.
  • Les isolants synthétiques tels que le polystyrène expansé et le polyuréthane occupent le deuxième rang du classement. Ils permettent à la fois de réaliser et de gagner de la place pour un résultat optimal exceptionnel. Présentant d’excellentes qualités hydrophobes, c’est-à-dire que l’eau n’effraie pas, ces isolants synthétiques sont redoutables pour isoler les murs extérieurs d’une maison. D’autre part, quand ils sont compressés, ils font état d’une remarquable solidité.
  • Viennent enfin en dernière position, les isolants biosourcés. Ce sont des isolants dits « naturels » c’est à dire en phase avec les normes relatives à l’environnement et l’écologie. Provenant pour la plupart de la transformation du bois, ils comprennent des isolants tels que la laine de bois ou encore la laine de chanvre. Ils ont de sorte une faible empreinte écologique. D’autre part, on les utilise spécifiquement pour les combles.

3. Les différentes techniques d’isolation

Il existe aujourd’hui 4 techniques pour isoler les murs extérieurs d’une maison. Parmi celles-ci on retrouve :les isolants collés, les enduits hydrauliques sur isolant appelés aussi E.H.I, les bardages, les vêtures et les vêtages.

  • 1ère technique : L’isolant collé

    L’isolant collé est composé de résines dont l’épaisseur est comprise entre 3 et 5 millimètres. Sa pose nécessite une superposition de deux couches puis d’une autre couche complémentaire pour assurer sa finition. Le polystyrène expansé ignifugé et la laine de roche sont par définition les isolants employés. Ceux-ci sont soit collés ou soit fixés de façon totalement mécanique. Leur application nécessite une température admise à partir de 5° C et qui n’excède pas les 30° C.

    D’autre part, il ne faut surtout pas faire usage de ces derniers sur un support contenant de l’eau ou durci par le froid, quand il pleut ou sous une exposition au soleil. Le support ne doit également présenter ni salissures, ni moisissures, ni champignons ni aucune trace d’humidité. Il faut prévoir un temps de séchage équivalent à 24 heures. Tous les isolants collés ne conviennent pas forcément au mur extérieur en bois car certains sont destinés soit aux panneaux bois-ciment ou aux panneaux de contreplaqué. Vous devez donc envisager d’engager un professionnel reconnu pour la pose.

  • 2ème technique : L’E.H.I

    Du sable, du ciment et/ou de la chaux associés à un peu de résine entre dans la composition de ce revêtement qui fait principalement entre 15 et 20 millimètres d’épaisseur. Sa pose nécessite une superposition de deux couches puis d’une autre couche complémentaire pour la finition à l’instar de l’isolant collé.

    La première couche recouvre un treillis d’armature fait de fibre de verre ou de métal. Il faut savoir que les isolants synthétiques ou biosourcés sont spécifiques à ce type de revêtement. Ils sont également collés ou fixés de façon mécanique. Cependant, les contraintes de cette technique sont nombreuses et tous les professionnels de l’ITE ne la mettent pas en œuvre. En effet, le temps de séchage entre les deux couches est de 24 heures à 48 heures.

  • 3ème technique : Le bardage

    Les professionnels de l’ITE installent ces parements sans étape préalable sur une ossature chevillée au mur. Ce procédé est utilisé depuis de nombreuses années pour les maisons à ossature bois, les maisons reprenant le clin comme matériau de construction ou encore pour les murs tapissés d’ardoises. Les isolants à favoriser sont les isolants synthétiques spécifiques à cette nature de revêtement, les laines minérales qui n’absorbent pas l’eau et le liège.

    La mise en œuvre de cette technique s’effectue sur n’importe quelles constructions ou supports et il n’y a pas de contraintes liées à sa réalisation. Cependant, d’un point de vue esthétique l’habitation aura les mêmes finitions qu’une maison en bois. Ce revêtement nécessite un entretien fréquent afin de durer dans le temps. Il est à noter qu’il n’est ni simple ni aisé de le poser et que cela suppose des travaux plus ou moins longs.

  • 4ème technique : Les vêtures et les vêtages

    C’est l’assemblage à la fois d’un isolant et d’un revêtement spécifique. L’élément apposé au mur se nomme la vêture et cette même vêture est fixée sur un isolant. Le procédé se nomme le vêtage. Cette technique est à la fois efficace, performante et d’une grande rapidité d’exécution. Nous consulter pour obtenir un devis réel de votre installation.

En conclusion, l’ITE pourrait donc être la technique à privilégier lorsque l’on désire isoler ses murs extérieurs et que l’on projette de rénover sa maison.

Cette méthode combine trois principes en même temps :

  • tout d’abord, un bien-être retrouvé et durable au sein de son habitat,
  • une façade extérieure qui dégage un certain cachet
  • et enfin troisième principe à ne surtout pas écarter, une réduction à la fois visible et drastique de ses dépenses énergétiques.

En effet avec l’ITE vous ferez des économies considérables au sein de votre foyer. L’ITE présente également de multiples bienfaits en réduisant les risques de ponts thermiques par exemple. Les isolants utilisés requièrent une technique adaptée que seuls les professionnels aguerris peuvent manipuler. De plus, afin de donner vie à votre projet, des aides financières vous sont allouées.

Nous vous avons ainsi plongé au cœur de cette technique à la fois performante et efficace qui est l’ITE. Par conséquent, celle-ci n’a désormais plus de secret pour vous. Alors n’hésitez plus et sautez le pas en faisant appel à nos professionnels qui se feront un plaisir de vous conseiller et de vous établir un devis ITE pour votre habitation.

Nos derniers chantiers en isolation thermique extérieure